Boutique en ligne suisse en 2022

Dans cet article, vous apprendrez

  • Comment bien débuter avec votre boutique en ligne
  • À quoi vous attendre
  • Les étapes de A à Z vers la création de votre première boutique e-commerce

Contenu de l'article

C'est quoi une boutique en ligne ?

Le commerce en ligne, la vente en ligne ou le e-commerce… Appelez-le comme vous préférez. Il représente l’échange de bien ou de services pratiqués par l’intermédiaire d’Internet. Plus concrètement, il permet de vendre ses articles ou ses services par l’intermédiaire d’un site conçu spécifiquement dans ce but.

Que vous vendiez en tant que grossiste (B2B) ou directement aux clients finaux (B2C) le e-commerce peut se révéler être LA solution pour vous.

Pourquoi est-il crucial de vendre en ligne en 2022 ?

Diversifier son revenu

“Plusieurs sources de revenus pour assurer la pérennité de son entreprise”

Avant de commencer, sachez qu’il est infiniment plus simple de lancer un commerce en ligne que de créer une entreprise physique.

Il a toujours été crucial de ne pas dépendre d’une seule source de revenus, encore plus après l’instabilité de 2020 et 2021. Les boutiques qui avaient développé un canal de vente en ligne ont pu continuer à prospérer malgré les imprévus.


En 2022, cette affirmation est d’autant plus pertinente. Les commerçants se retrouvent à la merci des décisions prises par le Conseil Fédéral (décisions parfois préjudiciables pour les entreprises). Ces décisions ont eu un impact très négatif sur de nombreux commerçants qui n’étaient pas prêts. Comment leur en vouloir ? Qui aurait pu prédire une telle crise ?
Toutefois, il est important de ne pas rester immobile. Diversifier ses sources de revenus paraît la meilleure solution afin d’assurer la pérennité de son commerce. Et la vente en ligne en est un exemple concret.

Prenez deux librairies d’un même village que nous appellerons A et B pour notre exemple. La librairie A, plus traditionnelle, jouit d’une bonne réputation et d’un excellent emplacement qui fait d’elle la plus rentable de son village. De l’autre côté, la libraire B qui a plus de peine à dégager des bénéfices, mais qui a investi une partie de son argent et de son temps dans la création d’une boutique en ligne.

La crise du Covid oblige les commerçants de biens non essentiels à fermer en mars 2020. La libraire A, qui n’a pas de boutique en ligne, met en place des retraits de livre sur place sur commande via téléphone. La librairie B, fait un peu de publicité pour sa boutique en ligne et propose une livraison à domicile ou un retrait sur place.

La grande différence dans cette situation, c’est que les clients de la librairie B peuvent voir depuis leur téléphone ou ordinateur, en temps réel, les livres disponibles.

Malgré son excellente réputation, la librairie A voit ses revenus baisser drastiquement tandis que la librairie B vend plus de livres qu’elle ne le faisait auparavant et assure sa pérennité. Lorsque les librairies rouvriront, les habitudes des gens auront changé et les gens commanderont de plus en plus en ligne. De plus, la librairie B aura gagné une bonne réputation pour l’excellent service qu’elle a mis en place et ainsi, gagnera une partie des clients de la librairie A.

Cet exemple concerne deux librairies, mais il s’applique à tous les commerçants potentiellement impactés par une crise, par une fermeture soudaine ou par un changement de comportement de ses clients.

Le pouvoir de l'omnicanal

“Plusieurs canaux de vente pour améliorer l’expérience client”

La vente en ligne a subi une croissance d’approximativement 90% entre 2016 et 2019, dû au fait que de nombreuses entreprises de toutes industries se concentrent sur l’augmentation des ventes sur différents canaux numériques (leur site, Instagram, Amazon, Facebook, etc.)

La stratégie omnicanal se définit comme la gestion et l’amélioration de divers canaux et points de contact pour créer des synergies et optimiser l’expérience client.

Par exemple, avoir une boutique physique et une boutique en ligne améliorera l’expérience de vos clients. Ils pourront visiter votre boutique en ligne, comprendre vos produits ou services et les acheter par la suite en ligne ou hors ligne. Le contraire peut aussi se passer. Un client qui visitera un magasin sans être décidé à acheter votre produit, pourra le faire en ligne, depuis chez lui quelques jours ou semaines plus tard.

Les différents canaux et points de contact facilitent la distribution et la communication entre la marque et le consommateur, facilitant ainsi son chemin vers l’achat. L’idée, c’est de vraiment immerger le client dans l’univers de votre marque.

Bien qu’il soit crucial d’avoir une présence en ligne en 2022, l’expérience physique est toujours vitale pour permettre au consommateur de voir et toucher les produits tout en accédant à une expérience sociale dont le personnel de magasin fait partie.

Changement de comportement des clients post-covid

“Les gens ont de plus en plus confiance dans le commerce en ligne”

Durant la crise du Covid, les gens se sont montrés plus solidaires envers les commerces locaux. La plupart d’entre eux payaient volontiers un peu plus cher un article d’une entreprise locale plutôt que sur Amazon ou eBay.

Toutefois, avec la peur qui s’est installée avec la contamination du virus, la majorité des gens ont réduit leurs contacts physiques et évité les endroits fréquentés. Ils ont donc favorisé les achats en ligne qui sont devenus l’alternative numéro 1 aux magasins bondés.

Nous avons également pu assister à une explosion d’achats sur la plateforme en ligne Le Shop de la Migros. Il n’était parfois pas possible de recevoir sa commande avant 2 semaines tellement il y avait d’utilisateurs sur la plateforme et de commandes.

Le même phénomène s’est passé sur les articles de sport chez Décathlon et autres sites de sport en ligne. Avec le confinement et le télétravail, les activités des gens ont changé et nombreux se sont mis au sport à la maison.

Quelques statistiques que vous devez connaître

Depuis quelques années, le commerce en ligne est devenu partie intégrante de nos habitudes d’achat. Le nombre d’acheteurs ne cesse de grimper et le nombre de commerçants qui affirment leur présence en ligne suit la même tendance.

La statistique la plus frappante nous vient de Nasdaq.com qui prédit que d’ici à 2040, 95% des ventes seront faites en ligne.

Fini les prédictions, passons aux faits.

En 2019, plus de 1,9 milliard de personnes ont acheté des biens ou services en ligne. La même année, les ventes en ligne ont dépassé les 3000 milliards de francs dans le monde entier.

Presque tout le monde en Suisse possède un smartphone en 2022. Cela fait de ces personnes des clients potentiels du e-commerce en général. En 2019, plus de 60% des visites de sites de ventes étaient effectuées sur un smartphone. Je vous laisse imaginer en 2022…
Cette statistique démontre l’importance d’avoir un site e-commerce adapté aux mobiles, mais nous en parlons plus loin.

Pour le seul mois de juin 2020, un record concernant les boutiques en ligne a été atteint dans le monde : 22 milliards de visites. Principalement pour des articles de tous les jours comme de l’alimentaire, des habits, mais aussi les jeux de société et les appareils électroniques.

Voici un graphique de Statista qui illustre le pourcentage des ventes en ligne par rapport aux ventes totales. L’impact du Covid est on ne peut plus clair et la tendance très haussière.

D’après la directrice adjointe de l’Association suisse de Vente à Distance, en 2025, le commerce en ligne pèsera 25% des parts du marché dans le non alimentaire.

Finalement, selon l’office fédéral de la Statistique (OFS), avec la majorité de la population ayant effectué au moins un achat sur internet au cours des trois derniers mois, la Suisse se situe au 2ème rang en Europe, derrière le Royaume-Uni. Ci-dessous, le graphique qui l’illustre.

Quelques exemples d’entreprises pour lesquelles une boutique en ligne semblait impossible

Contrairement aux idées reçues, le e-commerce ne se limite pas aux habits ou produits de beauté. À travers plusieurs exemples, nous souhaitons vous montrer que presque tous les domaines peuvent créer relativement simplement une source supplémentaire de revenus.

Pour les produits :

  • boulangerie (https://capewhoopies.com/)
  • motosneiges (https://www.rescuechocolate.com/)
  • librairie communale (https://librarystore.ca/)
  • magasin de meubles (https://onske.co.uk/)
  • association (https://www.rescuechocolate.com/)

 

Et pour les services:

  • dentiste/hygiéniste dentaire (https://www.tooth-doctor.com)
  • vétérinaire (https://www.petsfolio.com)
  • coaching (https://www.petco.com/shop/en/petcostore/c/in-store-dog-training)
  • paysagiste (https://huge-garden.myshopify.com)
  • école de danse (https://www.havilahdancecompany.com)

Cette liste d’exemples n’est pas exhaustive et si vous avez un doute sur la possibilité de transposer votre commerce à la vente en ligne, n’hésitez pas à nous contacter.

Comment débuter avec une boutique en ligne ?

Les étapes cruciales

Comme pour chaque projet, la première et plus importante étape est la définition de ses objectifs :

  • vendre mes articles exclusivement en ligne ?
  • Obtenir une différente source de revenus avec la vente en ligne ?
  • Proposer un catalogue de mes articles en temps réel ?
  • Proposer une plateforme permettant aux gens de s’informer sur mes articles et de venir les acheter sur place ?
  • Garantir l’accès à mes produits/services à un plus grand nombre de clients ?

 

Répondre à ces questions est essentiel. Ce sera le point de départ de votre stratégie digitale. Toutefois, le chemin vers une boutique e-commerce dépendra fortement de votre expérience et de votre capacité en code informatique.

Ensuite, vous devrez définir un nom de domaine, un budget (temps, marketing et création de site) accordé à cette boutique en ligne, les modes de paiement, les livraisons disponibles (à la maison, retrait en magasin, livraison locale), les fonctionnalités que vous désirez, si vous avez besoin de personnalisation, d’outils supplémentaires, etc.

 

“le nom de domaine, le budget, les fonctionnalités…”

 

Pour n’oublier aucune étape, nous avons créé une check-list détaillée reprenant les étapes essentielles pour commencer à vendre en ligne. Vous la trouverez en fin de page.

Les différentes solutions/plateformes de e-commerce

Pour créer votre boutique e-commerce, le choix de plateforme devient de plus en plus grand et donc de plus en plus complexe. Il est crucial de choisir une plateforme qui correspond à vos besoins pour éviter de perdre des milliers de francs inutilement.

Pour comprendre en détail toutes les solutions du marché, il existe de très bons articles que vous trouverez facilement sur Google. Pour rapidement comprendre les différences, nous vous avons préparé un petit résumé :

Vous avez le choix entre Shopify, Woocommerce et Prestashop Magento et Wix. Ce sont les plus grands acteurs du domaine de la vente en ligne.

Shopify, la plateforme e-commerce tout-en-un, facile à utiliser dès 26 CHF par mois tout compris. L’avantage principal est le support client, la stabilité des boutiques ainsi que leur checkout qui est connu de tous et rassure vos clients.

Wix e-commerce, la solution facile d’utilisation et pas cher, mais pas 100% personnalisable dès 19 CHF tout compris.

Astuce : Avec un paiement annuel, vous obtenez en général un rabais sur le prix mensuel.

WooCommerce, l’extension de WordPress pour tout faire soi-même. Pas de frais fixes*

Prestashop, le produit totalement conçu et pensé pour répondre aux attentes de projets e-commerce, mais sans support officiel. Pas de frais fixes*

Magento, la Rolls-Royce en terme e-commerce, mais très complexe pour les débutants. Pas de frais fixes*

*Les plateformes sont gratuites, mais vous devez acheter vous-même un nom de domaine, un certificat SSL, et payer un hébergeur. Ce processus peut vous revenir moins cher qu’une solution comme Shopify ou Wix mais beaucoup plus laborieux. Jugez par votre expérience.

Vous avez la possibilité d’ajouter des options payantes avec la majorité de ces hébergeurs. Cela comprend des thèmes, des extensions ou des applications.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les différentes solutions, n’hésitez pas à nous contacter.

Le fonctionnement de la vente en ligne

D’une fois que vous avez choisi votre hébergeur, créé votre boutique en ligne et inscrit tous vos articles il faut le faire savoir à vos clients potentiels.

Il y a plusieurs moyens de le faire. Le plus traditionnel, le bouche-à-oreille, une publicité dans un journal ou à la radio. Et le plus moderne, qui vise vraiment les clients potentiels : la publicité ciblée sur Google ou sur les réseaux sociaux.

Nous vous conseillons de prioriser le second. En effet, plus votre publicité est ciblée, plus votre budget est optimisé. Avec une publicité dans un journal qui coûtera pas moins de 200 CHF vous toucherez un grand nombre de personnes, mais un faible pourcentage aura un intérêt pour votre produit. Au contraire, avec une publicité ciblée et un budget de 200 CHF, vous atteindrez jusqu’à 96 fois plus de clients potentiels.

Toutefois, la réputation de votre commerce ainsi que les témoignages des clients satisfaits sont des atouts non négligeables qu’il faut absolument mettre en avant.

 

Sur cette recherche Google (meuble), on voit uniquement des publicités en première page.

À quoi s’attendre avec sa boutique en ligne ?

Résultats

Vous avez mis en place votre boutique en ligne, lancé vos publicités et en avez parlé autour de vous ?

Les résultats ne vont pas tarder, mais il est important de rester patient. Il est nécessaire d’attendre que vos publicités agissent et que Google vous référence correctement avant de s’attendre à multiplier les ventes.

Il n’est pas possible de donner des exemples de résultats précis. Toutefois, dans la rubrique “quelques statistiques que vous devez connaître” vous avez pu voir l’essor incroyable de l’e-commerce, particulièrement en Suisse. Tout ceci n’est pas près de s’arrêter… au contraire, faites partie des commerçants prospères qui ont décidé d’agir et de ne pas se laisser dépasser par la technologie.

Sachez que peu importe l’industrie dans laquelle vous êtes, l’e-commerce peut être une solution à votre présence en ligne. Nous l’expliquons dans le paragraphe suivant.

Est-ce que ça va marcher pour moi ?

Qui ne s’est jamais posé cette question avant de se lancer dans une nouvelle aventure… avant de se lancer dans l’inconnu ?
C’est totalement normal et sain de se questionner. Cela nous amène à être plus attentifs aux détails et augmenter nos chances de succès.

De plus en plus de commerçants de toutes sortes d’industries s’y mettent et commencent à diversifier et gentiment augmenter leurs revenus. Pourquoi pas vous ?

 

“simplicité, rapidité, adaptation mobile…”

 

Pour que votre boutique en ligne marche, il est important de tenir compte de certains facteurs tels que la simplicité, la rapidité et l’adaptation de votre site internet sur mobile, la qualité des photos que vous proposez, l’efficacité de vos publicités et bien plus encore.
La réussite dépendra de ça et non plus du lieu où vous vous situez ou de la réputation locale de votre magasin (bien qu’elle soit importante).

Il est plus simple de concevoir le fait de vendre des produits plutôt que des services en ligne. 

Toutefois, un nombre grandissant d’entreprises de services se lancent dans la vente en ligne. Vous pouvez proposer un service de réservation ou de consultation.

Du salon de coiffure à la clinique médicale ou ostéopathique en passant par le magasin de bijoux qui souhaite accompagner le client et de mieux communiquer avec, il n’y a pas vraiment de limites à la vente en ligne.

Concernant les consultations, elles comprennent plusieurs industries comme le conseil financier, les assurances ou encore le coaching sportif.

Vous comprenez désormais que l’horizon de la vente en ligne est sans limites.

Combien coûte une boutique en ligne ?

“dès 1’000CHF si vous avez les textes et les photos”

Il est très difficile de faire une estimation du coût de votre boutique en ligne sans connaître vos besoins, le nombre de produits/services que vous vendez et le contenu (photos, vidéos, descriptions, témoignages…) que vous avez à votre disposition.

Il est plus facile pour nous de vous indiquer ce que vous pouvez réaliser pour tel ou tel montant que de vous dire combien un site e-commerce vous coûtera.

Les premiers prix des agences web valaisannes se situent autour des 1’000 CHF pour une boutique d’une page pour laquelle vous fournissez les photos et les textes.

Pour une boutique de plusieurs produits, avec un niveau de personnalisation simple, mais attractif, les prix débutent à 2’500 CHF. Selon le nombre de produits et de fonctions en plus, les prix peuvent monter jusqu’à 10’000 CHF.

Pour une boutique 100% sur mesure, les prix peuvent aller de 10’000 CHF à 50’000 CHF.

Le design des boutiques générant plus de 1’000’000 de chiffre d’affaires par an peut coûter entre 75’000 et 100’000 francs.

La question que vous devez vous poser est celle-ci : à quel point est-ce important de solidifier l’avenir de ma boutique et combien d’argent je peux générer en plus en le faisant ?

Les entreprises qui dépensent 100’000 francs dans un site savent qu’en le faisant, elles seront capables de générer des millions de ventes grâce à ce canal supplémentaire. La plupart des magasins locaux n’auront cependant jamais besoin de dépenser plus de 15’000 CHF pour un site. La plupart adoptent un design simple, mais efficace et paient entre 3’000 et 10’000 CHF.

Les frais annuels/mensuels d’une boutique e-commerce

“Moins de 30CHF par mois”

Les frais annuels/mensuels sont ceux de mise à jour, de manutention, ainsi que ceux relatifs à votre hébergeur, domaine et certificat de sécurité.

Par exemple avec Shopify, les frais mensuels s’élèvent à 26 CHF par mois (pour un total de 312 CHF annuels). Ils comprennent les trois éléments mentionnés précédemment.

Dans le cas où vous avez de solides connaissances de code informatique et que vous décidez d’opter pour un site personnalisable, vous pouvez acheter un nom de domaine, un hébergeur et un certificat SSL pour moins de 15 CHF par mois (pour un total de 175 CHF annuels).

Dans le deuxième cas, vous devrez connecter la plateforme de vente au site que vous aurez créé.

Concernant les frais mensuels aux agences web. Cela dépend de la politique de l’agence en question. Certaines vous facturent des frais de mise à jour et de manutention, d’autres ne vous facturent que la création.

Il est important de bien discuter avec votre agence web et de comprendre l’intégralité des frais.

Choisissez l’agence web avec laquelle vous travaillerez en fonction de sa transparence. Les frais cachés peuvent ruiner vos plans dans certaines situations.

Combien de temps ça va me prendre ?

“ de moins d’une semaine à environ trois mois en fonction de votre besoin”

Créer une boutique en ligne comprend de nombreuses étapes… et comme pour le tarif, le temps nécessaire dépend de nombreux facteurs.

Prenez comme repère un site mono produit d’une page avec des fonctionnalités basiques où le client fournit ses textes et ses photos. Un tel site sera réalisé en moins d’une semaine.

Pour plus de produits, plus de personnalisation et plus de pages, il faudra compter une trentaine de jours.

Finalement si vous avez un grand budget et vous souhaitez créer une boutique personnalisée de A à Z avec un grand nombre de produits et que vous n’avez pas de contenu disponible il faudra en général patienter un peu moins de 3 mois.

Gardez en tête que plus votre objectif est précis dans votre esprit, mais surtout lorsque vous le communiquez, moins vous aurez de tracas lors de la création de votre site. Plus vous apporterez de contenu (photos, vidéos, descriptions, témoignages…) moins le prix et le temps requis pour la création seront élevés.

Les 11 étapes cruciales vers la création de votre boutique en ligne (vous serez surpris par l’efficacité de la 7ème).

Avant de commencer, assurez-vous d’avoir une adresse email, un produit ou un service à vendre et une carte de crédit pour activer votre magasin en ligne et recevoir des paiements.

Définissez le budget que vous souhaitez accorder à votre boutique ainsi que le délai d’ouverture et vous serez prêts à suivre ce guide étape par étape.

Nom de domaine

Le nom de domaine correspond en général au nom de votre boutique suivi de .com .ch, .fr ou .be selon votre pays. Les prix peuvent varier en fonction du domaine. Ayez en tête 2 ou 3 possibilités pour ne pas être déçu si votre seul choix n’est pas disponible.

Choisissez un nom mémorisable et représentant votre entreprise.

Le nom de domaine n’est pas un facteur déterminant votre succès… Ne vous faites pas trop de soucis si vous ne trouvez pas le nom parfait.

Choix de la plateforme

Étape cruciale, car c’est sur cette plateforme que votre magasin sera hébergé. La plateforme dépend de vos connaissances informatiques et de votre budget. Si vous débutez et n’avez pas un budget énorme, nous vous conseillons Shopify pour son rapport qualité-prix. Référez-vous au paragraphe sur les différentes solutions pour plus d’informations.

Choisissez un nom mémorisable et représentant votre entreprise.

Le nom de domaine n’est pas un facteur déterminant votre succès… Ne vous faites pas trop de soucis si vous ne trouvez pas le nom parfait.

Design de la boutique en ligne

Le thème que vous allez choisir dépend de votre budget. Sachez qu’avec des thèmes gratuits vous ne pourrez pas modifier certains éléments et les fonctionnalités seront limitées. Toutefois, pour une boutique en ligne peu complexe, ils feront parfaitement l’affaire.

Le thème doit être en accord avec votre branding (charte graphique, identité visuelle..). Il doit respecter les tons et le style. Il est important que votre visuel soit épuré et rassurant pour le client.

L’attractivité de votre site est liée à la fiabilité et à sa valeur, en raison de ce qu’on appelle l’effet de halo.

Votre design doit absolument être optimisé pour tous les appareils technologiques (mobiles, tablettes, ordinateurs…). C’est une étape indispensable, car comme mentionné précédemment plus de 60% des clients potentiels visitent votre site depuis un smartphone en 2022.

Paiements acceptés

Choisissez les moyens de paiement que vos clients pourront choisir au moment de leur passage à la caisse. Gardez en tête que plus vous avez de solutions de paiement, moins vous fermez la porte à certains clients potentiels.

Il est crucial d’être attentif aux coûts de commission qui peuvent parfois s’avérer élevés. Adressez-vous à votre hébergeur pour obtenir la grille tarifaire exacte et éviter les mauvaises surprises.

Liste des produits

Pour débuter, nous vous conseillons d’écrire la liste de vos produits sur un fichier Excel ou Google Sheets.

Vous gagnerez du temps lorsqu’il faudra référencer tous vos produits sur la plateforme que vous aurez choisie.

Dans cette liste, vous pourrez inclure le nom de votre produit, son coût, son prix de vente et la quantité en stock.

Photos des produits

Des photos de bonne qualité sont nécessaires pour augmenter la confiance des visiteurs de votre site. Dans certains cas, une bonne luminosité et un téléphone mobile avec un objectif puissant feront l’affaire. Toutefois, nous vous recommandons de faire appel à un expert ou d’emprunter du matériel professionnel.

N’oubliez pas que vous n’avez pas de deuxième chance de faire une première bonne impression.

L’image de votre produit devrait donner une idée de comment il fera partie de la vie de vos clients. Une image d’un produit dans son contexte aura infiniment plus de valeur qu’un produit statique.

Déterminez un bon mix entre produits statiques et images en contexte.

Descriptions des produits

Votre objectif est de faciliter l’accès aux informations sur les produits et services grâce à des descriptions détaillées, des résultats de recherche pertinents et des pages de collections bien organisées.

Parlez des problèmes que votre produit/service résout, de ses dimensions, de sa durée et de son prix. Le client doit pouvoir obtenir une réponse à toutes ses questions.

Nous avons souvent tendance à insister sur les caractéristiques de notre produit, mais une description des bénéfices doit avoir autant d’importance, car elle permet de répondre au besoin du client plus concrètement.

Comment votre produit améliore-t-il la vie de vos clients ? Expliquez-le et vous augmenterez vos chances de le vendre.

Prenez par exemple un haut-parleur. Dire qu’il a 5h d’autonomie aura moins d’impact seul que s’il est associé à une phrase comme : il vous accompagnera du début à la fin de vos soirées d’été.

Mettez-vous à la place de vos clients potentiels et concentrez-vous sur leurs besoins.

Témoignages clients

77% des clients lisent les témoignages avant d’acheter un produit ou un service.

Vous comprenez qu’il est crucial d’avoir des témoignages sur votre site. Contactez des clients fidèles et demandez-leur de vous écrire un petit commentaire, croyez-nous, cet effort sera payant.

Astuce : les témoignages sous forme de vidéo sont encore plus efficaces.

Parlez de votre entreprise, parlez de vous

Les gens veulent comprendre si vous êtes une entreprise fiable et digne de confiance et en savoir un peu plus sur votre histoire.

Il est important de les rassurer, de vous montrer au grand jour et de partager votre vision et mission si vous en avez. Expliquer à vos clients potentiels comment vous avez mis en place votre entreprise apaisera leurs craintes.

Attention ici de ne pas en faire trop. Le but est d’instaurer une certaine confiance, non pas de vanter tous vos mérites ou exploits. Lorsque le client est rassuré, sa seule préoccupation devient son problème ou son besoin.

Méthode de livraison

Vous devez déterminer si vous souhaitez une livraison mondiale, européenne, uniquement dans votre pays de résidence ou même une livraison exclusive à votre région. Vous pouvez également choisir le retrait en magasin comme moyen de livraison.

Par souci de logistique, il est essentiel de définir cette étape avant de se lancer en ligne.

Amener des gens sur votre boutique en ligne

Comme pour votre boutique physique, c’est sûrement une des étapes les plus importantes, car votre revenu à la fin du mois en dépend.

Vous pouvez avoir les plus beaux produits, le plus joli design et des prix attractifs, si personne ne trouve votre site vous n’aurez pas de succès et perdrez votre argent.

85% de vos futurs clients cherchent sur Google avant de se décider à acheter.

Et si ces futurs clients tapent des mots-clefs liés à votre marché sur Google et qu’ils tombent sur un concurrent, vous perdez de l’argent.

Le référencement rend votre site plus visible, pour générer plus de visiteurs, plus de clients potentiels et donc plus de revenus.

L’augmentation des recherches locales rend le référencement obligatoire pour augmenter votre impact régional

Astuces bonus

Les entreprises avec un blog génèrent 67% de clients potentiels en plus.
Si vous avez le temps, publiez quelques articles sur une page de blog de votre site e-commerce. Ces articles doivent s’adresser à vos clients potentiels et répondre à leurs questions ou problèmes.

Par exemple, vous vendez des cuisines en Suisse. Votre article pourrait s’intituler : “5 questions à se poser avant de choisir sa cuisine” ou “comment choisir une entreprise pour refaire ma cuisine en 2022 ?”.

Dans ces articles, il est important de donner une réelle valeur à vos clients potentiels. Ainsi vous augmenterez leur confiance en vous et vous positionnerez comme expert de votre domaine.

Si vous n’avez pas le temps de rédiger vous-même votre blog, plusieurs agences spécialisées proposent ce service.

La deuxième astuce est la création d’un profil Google My Business pour votre commerce dans lequel vous pourrez mettre en avant les produits ou services que vous vendez, et qui vous aidera à obtenir plus de clients. Pour en savoir plus sur le profil Google, découvrez notre article complet à ce sujet.

Et voilà, vous êtes désormais prêts à vous lancer dans cette aventure en ligne. Bien entendu, il y a de nombreuses questions plus spécifiques auxquelles cet article ne saura pas répondre. Toutefois, vous avez maintenant une solide base de connaissances et il ne vous reste plus qu’à agir.

Si vous avez besoin de conseils ou d’aide pour une ou plusieurs de ces étapes, contactez-nous par téléphone ou par email et nous vous répondrons avec plaisir.